Je découvre à 43 ans l’étendue de mon potentiel neuro-atypique (THPI + TSA + TDA/H)

Voilà un petit moment que je n’ai trouvé l’inspiration d’écrire sur ce blog. Je viens de traverser une étape décisive de mon cheminement de guérison. Quelque chose que j’ai hésité malgré tout à partager avec toi mais qui signe la fin d’une longue période d’auto-dévalorisation et le début de l’acceptation de mes dons, talents et capacités.

Je me suis toujours sentie en décalage avec tout et tout le monde

A l’école, au travail et même au sein de ma famille. J’ai passé ces 40 dernières années à vouloir réparer ce que je pensais être des défauts, des manques, des bugs. Je savais que je n’étais pas comme il faut et j’ai fait tout ce que j’ai pu pour rentrer dans le rang et comprendre ce qui clochait chez moi.

Au prix d’efforts surhumains j’ai essayé de montrer ce qu’il fallait montrer et de cacher mes bizarreries. Cela m’a valu 3 burn-out et 2 dépressions, sans compter l’anxiété, la fatigue, permanentes au quotidien et l’estime de soi effilochée.

Aujourd’hui enfin l’apaisement est là. Je peux enfin me poser, arrêter de serrer les dents, arrêter d’avoir peur d’être démasquée et rejetée à cause de mes bizarreries. Aujourd’hui je peux mettre des mots sur ce que je ressens depuis que j’existe : je suis THPI (très haut potentiel intellectuel), je suis autiste, et j’ai un trouble de l’attention (TDA sans hyperactivité).

C’est officiel, je peux en parler

J’ai eu les résultats de mon bilan cognitif hier matin, le 16 mai 2022. Je n’ai pas été surprise. Je savais déjà car cela fait plus de 10 ans que j’effectue des recherches à ce sujet. Mais par respect pour mon syndrome de l’imposteur et parce qu’apparemment on ne peut pas se permettre de savoir ces choses-là sans avoir consulté un spécialiste, je me cachais derrière cette formule vague de : « neuro-atypique à plusieurs étiquettes », sachant que personne ne viendrait me demander des preuves.

J’écris cet article pour t’encourager à faire ces démarches de détection de ton profil, de tes particularités, si toi aussi tu te sens en décalage, bizarre ou inadaptée. Parce qu’on a beau dire, être reconnue pour ce qu’on est permet d’occuper sa juste place dans le monde, de ne plus chercher à faire comme les autres, de ne plus souffrir de vivre étriquée dans un costume qui ne t’appartiens pas.

Renaissance

Pendant une bonne partie de mon enfance et de mon adolescence j’ai porté des étiquettes qui me disaient « lente », « paresseuse », « fragile », « dépressive », etc. En allant vers l’âge adulte j’ai failli être diagnostiquée bipolaire à cause de l’intensité de mon hypersensibilité. Je suis devenue celle qui était en échec perpétuel, incapable de garder un boulot salarié plus de 3 mois sans se retrouver en dépression. Incapable de faire comprendre à ses clients la valeur de ses créations. J’ai essayé de toutes mes forces car je me croyais « moins », je me croyais « pas assez ». Au point de développer la croyance que la réussite m’était interdite. Je me suis fait très mal à ce jeu-là. D’ailleurs ça n’avait rien d’un jeu. C’était plutôt une épreuve permanente.

Aujourd’hui je découvre l’étendue de mon potentiel et l’horizon s’élargit. Je retrouve confiance en moi « oui je peux y arriver si j’ose faire à ma façon ». J’ai de moins en moins peur car je connais mes ressources et mes limites. Elles sont écrites noir sur blanc sur le compte-rendu de mon bilan cognitif. Mon saboteur intérieur ne peut plus me dire que je m’invente des choses ou que je suis prétentieuse. C’est mesurable et constatable. C’est réel, ce que je ressens depuis toujours est réel ! Et il y en a d’autre comme moi !

Aujourd’hui je découvre que j’ai le droit de réfléchir trop fort, d’aimer très grand et très fort, d’utiliser les mots « savants » qui me viennent spontanément, d’avoir besoin de beaucoup de calme et de douceur, d’avoir un besoin vital de créer, d’avoir des idées que les autres n’ont pas, de ressentir le monde par tous mes pores, toutes mes cellules, toutes mes émotions. J’ai le droit d’être moi et de laisser derrière celles et ceux que ça dérange.

Ose toi aussi !

ça vaut le coup ! Même si je paye la facture en 10 fois parce que je n’ai pas un sou. Le problème n’est pas le prix que ça coute de faire un bilan cognitif. Le problème est : oseras-tu te mettre face à ce miroir qui te montre qui tu es vraiment ? Oseras-tu enlever ton costume de vilain petit canard et assumer d’être un cygne ?

Moi je t’y encourage parce que c’est profondément libérateur. Vas-y à ton rythme, peut-être même sans rien en dire à personne. Et surtout n’écoute pas les rageux qui te disent que ce n’est pas possible et te sortent des histoires de biais cognitifs qui te feraient prendre des vessies pour des lanternes. Au fond de toi tu SAIS, alors va chercher ta confirmation.

J’ai écrit ce texte aussi pour m’aider à intégrer cette information et à l’assumer publiquement. J’arrête les euphémismes, j’arrête de me cacher, j’arrête de croire que je ne suis bonne à rien.

N’hésites pas si tu veux partager ton cheminement personnel de neuro-atypique dans l’espace des commentaires. A bientôt pour d’autres partages 💖

Je suis Marie, âme sensiblecréative et spirituelleneuro-atypique (THPI+TSA+TDAH), amoureuse de la vie et du bonheur.

Ancienne coach et thérapeute holistique, je suis aujourd’hui auteure et je continue d’accompagner celleux qui le souhaitent à travers mes textes, podcasts et ouvrages.


Pour recevoir mes prochains articles automatiquement, abonne-toi ci-dessous. Pas de blablas superflus ni de messages de vente, juste mes articles de blog.


Se découvrir neuro-atypique à la quarantaine (THPI + TSA + TDA/H) - lavoiedouce.com

A découvrir aussi :

Une réponse à “Je découvre à 43 ans l’étendue de mon potentiel neuro-atypique (THPI + TSA + TDA/H)”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :